18 janvier 2009

Prudence is a rich ugly old maid courted by Incapacity - W.B.

     Inutile de s'étendre sur vos propos en provenance directe des blanches rives du lac de Walden, dont la pureté n'a -parait-il- d'égale que la riante dureté de vos propos, car vous savez -parce que vous avez su l'établir, en cela nous ne pouvons que vous louer- l'innataquabilité de ceux-ci. Si nous les acceptons strictement en effet, bien évidemment, nous n'aurons plus rien à leur ajouter, sinon de utiles relectures, ersatz aussi stupides qu'une thèse universitaire ayant pour objet la misogynie nietzschéenne d'Ainsi... [Lire la suite]
Posté par Calx8 à 16:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 janvier 2009

"Nos meilleurs dieux sont dans notre vaillance"

Malhabile et emporté, je vous l'accorde, et avec quelque chose de la vapeur canine que Diogène me fit monter à la tête...Il reste à expliquer les cibles de ma critique, en prenant pour point de départ la strophe de ce poème, souvenez-vous: "il va bien plus loin, ce mendiant poussiéreux, il déclare en effet que toute entreprise humaine n'est que fumée". Il y a là dedans une critique radicale, un pet à la face des puissants de ce monde: imaginez plutôt...l'homme à la longue barbe et au regard fou, à la croisée des chemins, vêtu de son... [Lire la suite]
Posté par Calx8 à 19:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 janvier 2009

"La satiété et le dégoût du monde le dévorent, il ploie sous le vide de l'existence, c'est dur je vous assure." Haneke

          Mais alors que faire mon bon ami ?! J'entends dans vos dires l'écho final d'un show horrifique donné il y a une trentaine d'années, lorsque le professeur hirsute déclamait en guise de morale : « Ils rampent à la surface de la Terre, ces insectes qu'on appelle la race humaine, perdus dans le temps, l'espace et la signification. » Nous sommes des astres de boue je vous l'accorde, incapables de nous asseoir même en nous résignant à l'incapacité du corps. Peut-être avez-vous raison en déclarant... [Lire la suite]
Posté par Calx8 à 05:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 janvier 2009

Nous ne sommes rien que des semblants d'ombres. Tournant et retournant comme un poids inutile à la terre.

Michka...suite et fin du titre précédant, paraphe en prime.
Posté par Calx8 à 01:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 janvier 2009

Ô misérable engeance mortelle des humains!

Bah ouai je crois que c'est ça..."si je dois mourir, je veux mourir dans un bain de sang"-pensée à la sortie de "pour elle" dans le métro, en préparation à une hypothétique attaque de gangster...pour ma défense j'ai pas mal ralentit ma consommation de cigarettes ces derniers temps, mais ça me semblait tout de même beaucoup plus profondément vrai que l'idée d'un amour universel à l'objet indifférencié. Succès, possession, réussite éclatante...bien des choses qui ne passent pas forcément par l'abaissement ou l'asservissement... [Lire la suite]
Posté par Calx8 à 01:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]